Retour à la page d'accueil Euro2000 Retour à la page d'accueil DHnet
Programme & Calendrier
Wanadoo
DH
 Sports > Euro 2000 / Le Tournoi / Stades et Villes
Le Tournoi
ArenA - Amsterdam

© Photo News

Addresse: 1, ArenA boulevard, 1101 AX Amsterdam Z.O.
Capacité: 51.200
Création: 1996
Coût de la création: 5 milliards de BEF
Clubs: Ajax Amsterdam
Architectes: un consortium mixte privé-public
Propriétaire: Schurman et Sœters
Originalité: La toiture se compose de deux panneaux mobiles qui s’ouvrent et se ferment en vingt minutes. Le gazon pose un problème récurrent; il a déjà dû être remplacé à maintes reprises et a coûté une fortune aux propriétaires
Programme & Calendrier
 Premier Tour: Pays-Bas - Tchéquie (11/06/2000 à 20:45) détail
 Premier Tour: Slovénie - Espagne (18/06/2000 à 18:00) détail
 Premier Tour: France - Pays-Bas (21/06/2000 à 20:45) détail
 Quarts de finale: Portugal - Turquie (24/06/2000 à 18:00) détail
 Demi-finale: Italie - Pays-Bas (29/06/2000 à 18:00) détail
Pour arriver au stade
Merveille architecturale de 51.000 places, l'ArenA dresse son impressionnante masse de béton et d'acier non loin des stations de métro Bijlmer et Strandvliet.
En provenance de Rotterdam, suivre la direction Badhoevedorp - De Nieuwe Meer - Amstel, rejoindre l'A2, direction Zuidoost - Duivendrecht.
En provenance d'Utrecht (E35), rejoindre l'A2, direction Amsterdam. Prendre la sortie Oudekerk aan de Amstel - Duivendrecht. Direction à gauche Zuidoost - Duivendrecht.

Amsterdam
Pays-Bas

Le cocktail de l’histoire et du modernisme
Que dire au sujet de cette ville pluriculturelle, au passé si riche?
A l’instar de Rotterdam, Amsterdam n’était, au commencement du 12e siècle, qu’une petite bourgade de pêcheurs faisant partie d’un vaste domaine placé sous la coupe des seigneurs de l’Amstel. Celui-ci rejoignit en 1296 le comté de Hollande. Dès cet instant, la prospérité d’Amsterdam prit un essor insoupçonné dont les vieux quartiers portent les ultimes traces. Bercée par l’Amstel, cette cité de 725.000 habitants regroupés en 150 nationalités différentes est traversée par un nombre impressionnant de canaux qui communiquent entre eux par près de trois cents (!) ponts. Un climat d’extrême tolérance règne, en outre, à Amsterdam: les artistes y occupent une place de choix tandis que le musée consacré à Vincent Van Gogh et le célébrissime Rijksmuseum constituent autant d’étapes obligées pour l’amateur.
En fait, ce qui frappe, à Amsterdam, a trait à cet étonnant cocktail urbain fait de modernisme et d’histoire. Le mariage architectural aurait pu s’avérer désastreux. Il s’apparente à une incontestable réussite: la ville a gardé le charme d’une petite cité de province tout en s’ouvrant à de multiples horizons internationaux dont Schiphol, l’aéroport, est l’instrument idéal, le gage d’une pérennité indispensable, le point d’ancrage de multiples connexions aériennes offrant autant de débouchés à une ville industrielle dont le savoir-faire en matière de constructions mécaniques est l’un des fleurons, au même titre que la taille des diamants. Des industries chimiques et alimentaires relèvent le niveau économique d’Amsterdam, objets de tant de convoitises étrangères grâce à une situation géographique idéale, située entre le Rhin et la mer du Nord. Deux voies relient d’ailleurs la ville à ceux-ci. Les écluses qui en parsèment le tracé ont autrefois servi aux Amstellodamois à se protéger des troupes du Roi-Soleil: leur ouverture inonda la région, rendant la cité inaccessible aux Français. Elle ne le sera, bien sûr, pas durant l’Euro 2000!

La capitale du sport
Amsterdam aime à se parer du titre de Capitale du Sport. Selon ses habitants, ce privilège est dû à une ville qui, non contente d’accueillir les Jeux Olympiques en 1928, vit bon nombre de ses enfants truster les honneurs en maintes disciplines. Le légendaire Johan Cruijff est naturellement l’un d’eux: est-il, d’ailleurs, encore nécessaire de présenter le plus grand footballeur hollandais du siècle? D’autres Amstellodamois avaient précédé l’ancien capitaine de l’Ajax, triple vainqueur de la Coupe des Champions de 1970 à 1973, au panthéon des athlètes. Wim Ruska, un judoka, double médaillé d’or au J.O. de Munich fut l’un d’entre eux. Fanny Blankers-Koen, à qui l’or fut décerné à quatre reprises en 1948, à Londres, Ells van Langen, championne olympique à Barcelone sur 800 mètres, Floris Jan Bovelander et Taco van den Honert, qui aidèrent l’équipe nationale de hockey à remporter la médaille d’or de sa catégorie à Atlanta, et Monique Kalkan, médaillée d’argent au Paralympiques d’Atlanta, sont, eux aussi, de purs Amstellodamois. Cent quarante-cinq mille de leurs concitoyens, sur une population urbaine de 725.000 personnes, s’adonnent, une fois par semaine au moins, à la pratique d’un sport…

Stades & Villes
Amsterdam
Arnhem
Bruges
Bruxelles
Charleroi
Eindhoven
Liège
Rotterdam
Historique
1996
1992
1988
1984
1980
1976
1972
1968
1964
1960
Lire nos dossiers
Courtois: Davantage de satisfactions que de soucis
Les chapeaux ou la dernière histoire belge
Réactions
Bruxelles capitale de l'Euro
DH
Allemagne Angleterre Belgique Danemark Espagne France Italie Norvège Pays-Bas Portugal Roumanie Slovénie Suède Tchéquie Turquie Yougoslavie

© La Dernière Heure / Les Sports (contactez-nous)
Dessins: © Turk & de Groot / Le Lombard (E.D.L.-B&M s.a.)
Développé par le Studio Wanadoo