Retour à la page d'accueil Euro2000 Retour à la page d'accueil DHnet
Programme & Calendrier
Wanadoo
DH
 Sports > Euro 2000 / Dossiers / Organisation (Tournoi)
Nos Dossiers
Organisation (Tournoi)

Réactions (13/12/1999)

Paul Van Himst: Le 1er tour? A franchir!
Après avoir composé les quatre groupes de la phase finale en compagnie de Johan Neeskens, le quadruple Soulier d'or dispensait les considérations suivantes: En principe, jouant à domicile, nous devrions etre en mesure de rafler les trois points tant face aux Suédois que contre les Turcs. Ce groupe B ne me semble pas, dès lors, insurmontable. A mon sens, le premier tour doit donc etre franchi sans casse par les Diables Rouges. Personellement, j'aurais préféré rencontrer d'abord l'Italie. Si, par malheur, nous ne devions pas prendre la mesure de la Suède lors de la première sortie, nous serions déjà sous l'obligation de battre la Squadra, ce qui ne serait pas une mince affaire. Mais bon, le tirage est ainsi fait. Angleterre - Allemagne à Charleroi? Les Carolos vont vivre un moment inoubliable si tout se déroule sans incidents...
D. St.

Roger Vanden Stock: C'est très jouable
Présent ce week-end sur le plateau du Heysel, Roger Vanden Stock se disait très satisfait du verdict de ce tirage au sort: Le coup est tout à fait jouable pour nous. La Turquie est à notre portée, l'Italie n'est pas invincible, ce que nous avons prouvé à Lecce, tandis que nous avons des arguments à faire valoir contre la Suède. En outre, il s'agira du match d'ouverture de l'Euro 2000, une rencontre au caractère prestigieux: je suis convaincu que les Belges qui seront présents face aux Suédois au Heysel se montreront à la hauteur de l'événement. Avis partagé...
D. P.

Georges Grün: Et pourquoi pas?
Georges Grün connait le football italien, et pour cause. Son avis sur la rencontre qui opposera les Diables à la Squadra incite à l'optimisme: Les précédents ont souvent tourné à l'avantage de la sélection belge. Ce fut encore le cas à Lecce. Pourquoi pas durant l'Euro? Quant à la Suède et la Turquie, ces deux équipes sont intrinsèquement à notre portée. Acceptons-en l'augure...
D. P.

Luciano Nizzola: Très équilibré
Le président de la Fédération italienne ne se montrait pas trop contrarié à l'issue du tirage au sort: Nous aurions pu tomber plus mal, en effet. Ceci dit, c'est justement quand un groupe est très équilibré que les difficultés peuvent etre insoupçonnables. Ce n'est jamais évident d'affronter le pays organisateur, d'autant plus que nous connaissons désormais bien la Belgique et ses points forts. Nous n'avons pas l'intention de biffer le match amical prévu courant février contre la Suède.
D. St.

Yaw Peko est prudent
C'est depuis Istanbul que Yaw Preko a suivi le tirage au sort de l'Euro. D'entrée, l'ancien attaquant anderlechtois tient à avertir les Belges du péril qui les guette lorsqu'ils se mesureront à la Turquie: Il ne faut surtout pas sous-estimer cette formation, sinon tu es mort (sic). D'après ce que j'ai entendu ces derniers jours, les Turcs craignent, pourtant, davantage les Belges que l'Italie. Les succès obtenus par Galatasaray devant Bologne et Milan tendent à leur prouver que le football transalpin est prenable, tandis que le leur est en nets progrès. Cela fait plus de trois ans que la Turquie n'a plus été battue en déplacement. Précisément: cette dernière défaite remonte au 31 aout 1996, à Bruxelles!
D. P.

DH
Allemagne Angleterre Belgique Danemark Espagne France Italie Norvège Pays-Bas Portugal Roumanie Slovénie Suède Tchéquie Turquie Yougoslavie

© La Dernière Heure / Les Sports (contactez-nous)
Dessins: © Turk & de Groot / Le Lombard (E.D.L.-B&M s.a.)
Développé par le Studio Wanadoo