Retour à la page d'accueil Euro2000 Retour à la page d'accueil DHnet
Programme & Calendrier
Wanadoo
DH
 Sports > Euro 2000 / Le Tournoi / Historique
Le Tournoi
1984
© Photo News

La France? Il était temps!
L’Hexagone attendait l’événement depuis 1960: jamais plus, en vingt-quatre ans, la France n’était parvenue à se qualifier à une phase finale d’un Championnat d’Europe. C’était le cas, cette fois. Et pour une raison extrêmement simple: pour la deuxième fois dans l’histoire de l’épreuve, celle-ci se déroulait outre-Quiévrain.
Nos voisins se devaient donc d’être à la hauteur des espoirs placés en eux. Ils le furent, comme il le furent en 1998! Les Diables Rouges tentèrent bien de contrarier les ambitieux desseins des Français: ils explosèrent littéralement à Nantes, encaissant cinq buts. Tout demeurait pourtant possible pour les Belges, mais à condition qu’ils battent le Danemark à Strasbourg. Ils n’y parvinrent pas non plus: si Michel Platini avait été le bourreau des Diables à la Beaujoire, ces derniers perdirent leurs ultimes espoirs à la Meinau quand, coup sur coup, Frank Arnesen, Kenneth Brylle et Preben Larsen répondirent impitoyablement aux deux goals marqués par Franky Vercauteren et Jan Ceulemans.
Le retour au pays était inévitable!
Pour la France, opposée au Portugal à Marseille, et pour l’Espagne, que le Danemark poussa dans ses ultimes retranchements à Lyon, l’aventure se poursuivait. Au Stade-Vélodrome, Michel Platini et ses partenaires firent entrer l’Hexagone en transes lors d’une superbe rencontre qui consacra, à la fois, les qualités individuelles des Français et le charisme de leur entraîneur, Michel Hidalgo. En finale, ceux-ci bénéficièrent d’une dose de réussite quand, à la faveur d’un coup franc de Michel Platini dont il avait pourtant semblé s’emparer, Luis Arconada, le gardien basque de l’Espagne, laissa glisser le cuir sous son ventre. A une minute de la fin, le Monégasque Bruno Bellone confirma le succès des siens. Quant au malheureux portier de la Real Sociedad, il ne se remit jamais de sa bévue…

La fiche technique
Finale
France 4-0 Espagne à Paris

Demi-finale
Espagne 1-1 Danemark (pen. 5-4) à Lyon
France 3-2 Portugal (a.p.) à Marseille
Stades & Villes
Amsterdam
Arnhem
Bruges
Bruxelles
Charleroi
Eindhoven
Liège
Rotterdam
Historique
1996
1992
1988
1984
1980
1976
1972
1968
1964
1960
Lire nos dossiers
DH
Allemagne Angleterre Belgique Danemark Espagne France Italie Norvège Pays-Bas Portugal Roumanie Slovénie Suède Tchéquie Turquie Yougoslavie

© La Dernière Heure / Les Sports (contactez-nous)
Dessins: © Turk & de Groot / Le Lombard (E.D.L.-B&M s.a.)
Développé par le Studio Wanadoo