Retour à la page d'accueil Euro2000 Retour à la page d'accueil DHnet
Programme & Calendrier
Wanadoo
DH
 Sports > Euro 2000 / Dossiers / Organisation (Tournoi)
Nos Dossiers
Organisation (Tournoi)

Les chapeaux ou la dernière histoire belge (11/12/1999)

BRUXELLES La dernière histoire belge, meme si elle a trempé son accent à Nyon, siège de l'Uefa, ne fait pas forcément sourire nos voisins hexagonaux. Diable - c'est le cas de le dire - , vu d'outre-Quiévrain, cela doit faire un effet boeuf de voir la Belgique, éliminée anonymement du Mondial 98, figurer au rang de tete de série avant le tirage au sort de la phase finale de l' Euro 2000 (privilège systématiquement réservé aux pays organisateurs) et la France, du haut de son sacre intercontinental conquis il y a dix-sept mois à peine, etre reléguée dans le troisième chapeau.

Il y a effectivement quelque chose qui cloche à ce niveau du règlement, admettait, sans rire, Claude Simonet, président de la fédération française dans le hall de l'hotel Hilton hier en début de soirée. C'est bien de récompenser les nations qui se sont distinguées dans les dernières phases éliminatoires de la Coupe du Monde ou du Championnat d'Europe, mais peut-on réduire le coefficient de la France sous prétexte qu'en qualité de pays organisateur, elle n'a pas pris part aux qualifications du Mondial 98?

En ce sens, l'avenir devrait se décliner sous d'autres formes comme le laisse sous-entendre Egidius Braun, le président de la fédération allemande et de la commission de l'organisation de l' Euro 2000: Si un cas similaire à celui de la France devait se vérifier à nouveau, nous songerons à octroyer au pays concerné le meme score que celui de la nation affichant le meilleur coefficient au sortir des phases éliminatoires.

Encore faudra-t-il éviter un autre déséquilibre, celui lié au fait que des équipes obtiennent leur qualification dans des poules recelant six pays et d'autres dans des groupes qui n'en recensent que cinq. Il est évident que votre moyenne s'en trouve bonifiée quand vous héritez du Liechtenstein avec, à la clé, six points quasi assurés, estiment, non à tort, certains spécialistes.

Mais assez de spéculations. Revenons au tirage de ce dimanche après midi au Heysel pour préciser qu'aux cotés de Gerhard Aigner, le secrétaire général de l'Uefa, les mains innocentes auraient du etre les memes que celles du tirage au sort des poules éliminatoires effectué à Gand. Mais si Paul Van Himst a su répondre à nouveau présent, il n'en a pas été de meme pour Johan Cruijff. Retenu par d'autres obligations, l'ancienne gloire du football batave a fait acter son renoncement hier, plaçant du meme coup la fédération néerlandaise dans la confusion la plus totale. Son substitut pourrait etre Marco Van Basten, héros de l' Euro 88, mais rien n'est moins sur. Sur ce coup, la Belgique a été plus prompte à résoudre son problème, souriait Michel D'Hooghe. L'adversaire que j'aimerais croiser à l'occasion du match d'ouverture le 10 juin à Bruxelles? Sincèrement, je n'ai aucune préférence. Je pourrais vous répondre la Slovénie, mais avez-vous oublié que cette équipe a évincé l'Ukraine? Non, à ce stade de la compétition, tous les adversaires se valent.

Pas sure que cette ultime assertion ait eu le don de consoler nos amis français. Pour eux, l'histoire des chapeaux est un peu la dernière histoire belge...

Daniel Striani

DH
Allemagne Angleterre Belgique Danemark Espagne France Italie Norvège Pays-Bas Portugal Roumanie Slovénie Suède Tchéquie Turquie Yougoslavie

© La Dernière Heure / Les Sports (contactez-nous)
Dessins: © Turk & de Groot / Le Lombard (E.D.L.-B&M s.a.)
Développé par le Studio Wanadoo