Retour à la page d'accueil Euro2000 Retour à la page d'accueil DHnet
Programme & Calendrier
Wanadoo
DH
 Sports > Euro 2000 / Le Tournoi / Stades et Villes
Le Tournoi
Philipstadion

© Photo News

Addresse: 10a, Frederiklaan, Eindhoven
Capacité: 33.024
Création: 1913
Dernière rénovation: 199
Coût de la rénovation: 1,5 milliard de BEF
Clubs: PSV Eindhoven
Architectes: Toon van Aken
Propriétaire: Philips
Originalité: quatre écrans géants dans ce stade qui fut aussi le premier à opter pour le concept multifonctionnel. Il est, aujourd’hui, utilisé 365 jours par an pour toutes sortes d’événements!
Programme & Calendrier
 Premier Tour: Portugal - Angleterre (12/06/2000 à 20:45) détail
 Premier Tour: Suède - Turquie (15/06/2000 à 20:45) détail
 Premier Tour: Italie - Suède (19/06/2000 à 20:45) détail
Pour arriver au stade
En provenance d’Anvers, la E34 conduira au Philips-stadion les supporters belges désireux d’assister aux rencontres de l’Euro 2000. Le Knooppunt De Hoog, puis celui de Leenderheide sont autant de points de repère géographiques à ne pas manquer. Après celui-ci, suivre les indications menant au centre. La Kennedylaan, longue artère parsemée d’îlots directionnels, amène au Philips-stadion…

Eindhoven
Pays-Bas

Philips... et puis quoi?
Des quatre villes hollandaises accueillant des rencontres du Championnat d’Europe des Nations, Eindhoven est assurément celle qui offre le profil le plus rébarbatif!
Car, que faire dans ce coin du sud des Pays-Bas, situé pas très loin de la Belgique d’ailleurs, sinon s’y ennuyer?
Si la Heuvel Gallerie permet bien à ceux qui le souhaitent de multiplier les achats en poussant la porte des dizaines de magasins composant ce complexe commercial couvert, si l’atmosphère du dix-neuvième siècle a beau être magnifiquement restituée par les centaines d’objets d’époque regroupés dans le plus ancien bâtiment des usines Philips, fleuron économique de l’endroit, si une collection de plus de 120 voitures, camions et fourgonnettes fabriqués par DAF attend patiemment les visiteurs passionnés d’automobile, si une intéressante histoire culturelle d’Eindhoven et de la région est contée du côté de l’église Steentjeskerk, si, enfin, le splendide verger de Wielewaal produit des fruits d’une délicieuse saveur, Eindhoven n’a cependant rien à voir avec le charme typiquement provincial d’Arnhem, la diversité architecturale et culturelle d’Amsterdam et l’effervescence typique de Rotterdam.
Design, information et technologie sont les marques de fabrique d’Eindhoven. Son image est le reflet de l’héritage industriel que lui ont laissé Philips et Daf, et que tentent de relever de multiples références à un art contemporain ne faisant qu’accentuer l’aspect froid et hermétique de cette cité de cent trente mille âmes. Une exception? Le Musée préhistorique. Situé en plein air, ouvert, à ce titre, du printemps à la fin de l’été, il donne à ses visiteurs un vaste aperçu des activités de nos ancêtres. Des figurants, revêtus des costumes d’époque, entretiennent l’illusion. Gageons, toutefois, que ses nombreuses allées seront désertées cette année, durant les trois semaines que durera l’Euro…

Eric Gerets, le nom incontournable d’Eindhoven
Plus que celui de Marc Degryse, Gilles De Bilde ou, encore Luc Nilis, le nom d’Eric Gerets est indéfectiblement lié à celui du PSV Eindhoven. Le Limbourgeois était la capitaine de l’équipe hollandaise qui remporta la Coupe des clubs champions contre Benfica, à Stuttgart. Durant les sept saisons qui le virent défendre le maillot estampillé du sigle Philips, il gagna, en outre, trois Coupes des Pays-Bas et six titres nationaux. Le départ d’Eric Gerets du PSV coïncida avec une période de vaches maigres sans précédent pour celui-ci, une seule fois, en sept ans, champion et vainqueur de la Coupe. De retour sur la Frederikslaan, notre compatriote a insufflé à la formation néerlandaise un dynamisme qui débouchera très bientôt sur une nouvelle consécration sur le plan national.
Dès sa prise de fonctions en remplacement de Bobby Robson, Eric Gerets a clairement indiqué les options qu’il entendait défendre: constance, opiniâtre et efficacité sont, ainsi, les principaux atouts de ce PSV relooké. Le retour du Limbourgeois à Eindhoven débouche sur le départ de Luc Nilis. Les deux hommes n’auront travaillé qu’une année ensemble. Le contre-pied est amusant...

Stades & Villes
Amsterdam
Arnhem
Bruges
Bruxelles
Charleroi
Eindhoven
Liège
Rotterdam
Historique
1996
1992
1988
1984
1980
1976
1972
1968
1964
1960
Lire nos dossiers
Courtois: Davantage de satisfactions que de soucis
Les chapeaux ou la dernière histoire belge
Réactions
Bruxelles capitale de l'Euro
DH
Allemagne Angleterre Belgique Danemark Espagne France Italie Norvège Pays-Bas Portugal Roumanie Slovénie Suède Tchéquie Turquie Yougoslavie

© La Dernière Heure / Les Sports (contactez-nous)
Dessins: © Turk & de Groot / Le Lombard (E.D.L.-B&M s.a.)
Développé par le Studio Wanadoo