Retour à la page d'accueil Euro2000 Retour à la page d'accueil DHnet
Programme & Calendrier
Wanadoo
DH
 Sports > Euro 2000 / Nos Diables
Nos Diables
Un nul désespérant
Luxembourg 0-0 Belgique (18/11/1998)

Heureusement que le ridicule ne tue pas. Sinon, les Diables Rouges se seraient effondrés le 18 novembre 1998 sur la pelouse verglacée du stade Josy Barthel de Luxembourg. Pour effacer le souvenir pénible de la Coupe du Monde ratée en France, Georges Leekens avait trouvé le partenaire idéal. Enfin, il le croyait alors. A l’époque, en effet, le Luxembourg gravitait à la 147e place au classement mondial établi par la Fifa. Les Grands-Ducaux n’allaient être que des oisillons pour le chat. Làs! nos valeureux Diables butèrent lamentablement sur la défense renforcée, dressée par Paul Philipp. En effet, l’employé de banque qui se trouvait dans la cage luxembourgeoise eut sans doute plus de travail le lendemain derrière le guichet que lors de ces nonante minutes insipides.
Peu inspirés, manquant de réalisme chronique en phase terminale, les Belges essayèrent bien de dégeler la rencontre mais Bob Peeters, mal épaulé par Sven Vermant, galvauda une première occasion de la tête.
Si Johan Walem assuma rapidement ses responsabilités en prenant la direction des opérations, le jeu des Belges manquait cruellement de liant. Certes, Chris Janssens tenta de célébrer sa première sélection nationale par un but mais il dut se résoudre à l’évidence dictée par le gardien Koch: sa cage resterait invioléeen cette froide soirée d’hiver!
Face à cet adversaire bien regroupé, Van Kerckhoven et Clément restèrent, eux aussi, désespérément muets. Quant à Mbo Mpenza, il eut la balle de match au bout du pied lorsque, après avoir dribblé Koch, il trouva le moyen de placer le ballon à côté d’un but complètement vide. Cette dernière action et le score final résumaient bien une partie nulle à tous points de vue. Après la rencontre, Georges Leekens jouait du second degré en lançant un: “Ce n’est pas un mauvais match, mais nous avons loupé bien trop d’occasions. Il n’était en tout cas pas possible de tenir pendant 90 minutes le rythme de la première mi-temps”, qui fit éclater de rire toute l’assemblée pourtant frigorifiée. Quant à l’entraîneur luxembourgeois, il tempérait l’optimisme de son confrère belge: “Mes gars m’ont étonné mais je trouve que les Belges jouaient toujours de la même manière. J’avais le sentiment que si nous avions pris un but, ce ne pouvait être que sur une phase arrêtée ou un long centre stéréotypé”, analysait ainsi Paul Philipp.
La fiche technique
Luxembourg
Koch; L. Deville, Strasser, Funck (76e Ferron), Vanek; Holtz (85e Theis), Birsens, Cardoni (90e Alverdi), Possing (65e F. Deville); Saibene, Christophe (46eAmodio).

Belgique
Gaspercic; Deflandre (73e De Brul), De Boeck, Vidovic, Van Kerckhoven (60e Oyen); Clement, Walem, Janssens; Vermant, Peeters (60e M. Mpenza), Claessens (80e Brogno).

Arbitre
M. Bre (FRA)

Matches Amicaux
Belgique - Pays-Bas
Belgique - Portugal
Italie - Belgique
Angleterre - Belgique
Belgique - Maroc
Pays-Bas - Belgique
Belgique - Finlande
Corée du Sud - Belgique
Japon - Belgique
Pérou - Belgique
Roumanie - Belgique
Belgique - Egypte
Belgique - Bulgarie
Belgique - Tchéquie
Grèce - Belgique
Chypre - Belgique
Luxembourg - Belgique
Dans le rétro
1994 - 1996
1990 - 1992
1986 - 1988
1982 - 1984
1978 - 1980
1974 - 1976
1970 - 1972
1966 - 1968
1962 - 1964
DH
Allemagne Angleterre Belgique Danemark Espagne France Italie Norvège Pays-Bas Portugal Roumanie Slovénie Suède Tchéquie Turquie Yougoslavie

© La Dernière Heure / Les Sports (contactez-nous)
Dessins: © Turk & de Groot / Le Lombard (E.D.L.-B&M s.a.)
Développé par le Studio Wanadoo