Retour à la page d'accueil Euro2000 Retour à la page d'accueil DHnet
Programme & Calendrier
Wanadoo
DH
 Sports > Euro 2000 / Les Acteurs / Suède
Les Acteurs
Suède (Groupe B)

Comment gérer le forfait de Stefan Schwarz?
La référence n’est pas mince. Magnus Hedman, dernier rempart suédois, a été le gardien moins battu de toute la phase qualificative à l’Euro 2000. En Huit matches éliminatoires, le portier de Coventry ne s’est, en effet, retourné qu’à une seule reprise, lors de Suède-Angleterre (2-1). Et encore: à l’occasion de ce premier rendez-vous des éliminatoires joué au Rasundastadion, Hedman fut surpris après deux minutes de jeu par Shearer sur coup franc seulement! C’est dire si l’équipe dirigée par le duo Tommy Söderberg-Lars Lagerbäck a su bâtir l’essentiel de son assise sur, précisément, son secteur défensif. A l’image de la charnière centrale composée par Patrick Andersson et Bjorklund, l’arrière-garde scandinave dégage une couche épaisse d’expérience, celle-ci étant peaufinée par des arrières latéraux très actifs tels que Gustafsson et Sundgren.
Bien avant ce premier match remporté contre l’Angleterre, l’entraîneur Tommy Söderberg avait patiemment mis sur pied une équipe solide, efficace et intransigeante, après avoir succédé à Tommy Svensson, l’homme qui avait guidé la Suède jusqu’à la troisième marche du podium lors de la Coupe du Monde aux Etats-Unis. Söderberg comprit que ces points confisqués à l’Angleterre contribueraient grandement à décider de la destinée du groupe: “Cette victoire a constitué notre déclic”, déclare-t-il aujourd’hui encore. En fait, l’un des seuls points noirs de la trajectoire de la Suède vers l’Euro 2000 survint après la fin des éliminatoires, lorsque le buteur Henrik Larsson se brisa la jambe au cours d’une rencontre de coupe de l’Uefa disputée à Lyon avec son club écossais du Celtic. Larsson avait inscrit trois des dix buts de la Suède en qualification, dont un décisif qui avait permis à la Suède de battre la Bulgarie chez elle, et d’éliminer ainsi un autre de ses rivaux au sein du groupe. La bonne forme affichée par la Suède, notamment à l’extérieur, fut en tout point impressionnante. La victoire sur la Bulgarie fut brillamment répétée sur le même score face à la Pologne à Chorzow, où Ljungberg fit la différence au marquoir. A Londres, l’Angleterre n’eut jamais l’ombre d’une véritable chance de victoire, et elle dut rester aux abois avant de rentrer aux vestiaires sur un score de 0-0. Les Suédois firent ensuite le strict nécessaire au Luxembourg, en battant les parents pauvres du groupe par un seul petit but.
Il va sans dire qu’un nombre substantiel des joueurs de la sélection suédoise ont acquis une expérience précieuse sur les pelouses du Royaume-Uni. Andreas Andersson (Newcastle), Fredrik Ljungberg (Arsenal), Niclas Alexandersson (Sheffield Wednesday) et le duo du Celtic formé par Larsson et Johan Mjällby, se sont illustrés lors des éliminatoires, en marquant neuf des dix buts de la Suède, ne permettant à Kennet Andersson de ne signer qu’un seul but, même si le jeu aérien et en pivot de l’attaquant de Bologne ne manqua évidemment pas de servir les intérêts de la bande à Söderberg.
Tablant sur un 4-4-2 à la fois compact et élastique, il faudra voir maintenant comme la Suède va gérer le forfait de Stefan Schwarz, sérieusement blessé au tendon d’Achille contre l’Autriche en match amical. Le milieu de terrain de Sunderland et ancien sociétaire de Benfica, de la Fiorentina et d’Arsenal, était en quelque sorte le poumon de l’entrejeu. Poumon que ne sera pas Pär Zetterberg, le stratège du SC Anderlecht étant en conflit ouvert avec Söderberg depuis huit mois.

Lire Aussi...
Comment gérer le forfait de Stefan Schwarz? (suite)
Des Jeux de Paris aux débuts de Van Himst... (suite)
Andersson et Hedman: L’ancienne et la nouvelle génération (suite)
Les Equipes
Allemagne
Angleterre
Belgique
Danemark
Espagne
France
Italie
Norvège
Pays-Bas
Portugal
Roumanie
Slovénie
Suède
Aellbaeck Marcus
Alexandersson Niclas
Andersson Andreas
Andersson Daniel
Andersson Kennet
Andersson Patrick
Asper Mattias
Bjorklund Joachim
Gustafsson Tomas
Hedman Magnus
Kihlstedt Magnus
Larsson Henrik
Ljungberg Fredrik
Lucic Teddy
Mellberg Olof
Mild Hakan
Mjallby Johan
Nilsson Roland
Osmanovski Yksel
Petersson Jörgen
Sundgren Gary
Svensson Magnus
Tchéquie
Turquie
Yougoslavie
Les Arbitres
Benkö Günter
Collina Pierluigi
Dallas Hugh
El Gandour Ghamal
Frisk Anders
Jol Dick
Manuel Melo Pereira Vitor
Maria Garcia Aranda José
Meier Urs
Merk Markus
Milton Nielsen Kim
Poll Graham
Veissière Gilles
Lire nos dossiers
Statistiques
DH
Allemagne Angleterre Belgique Danemark Espagne France Italie Norvège Pays-Bas Portugal Roumanie Slovénie Suède Tchéquie Turquie Yougoslavie

© La Dernière Heure / Les Sports (contactez-nous)
Dessins: © Turk & de Groot / Le Lombard (E.D.L.-B&M s.a.)
Développé par le Studio Wanadoo