Retour à la page d'accueil Euro2000 Retour à la page d'accueil DHnet
Programme & Calendrier
Wanadoo
DH
 Sports > Euro 2000 / Les Acteurs / Suède
Les Acteurs
Suède (Groupe B)

Des Jeux de Paris aux débuts de Van Himst...
Le dernier des douze affrontements belgo-suédois remonte à plus de dix ans. Et lorsque Diables Rouges et Scandinaves se quittent dos à dos (0-0) le 21 février 90 au Heysel, Walter Meeuws sait déjà qu’il vient de coacher pour la sixième et dernière fois l’équipe nationale belge...
Si le premier face à face entre ces deux pays date du 26 octobre 1908 (2-1 pour les Belges à Bruxelles), il faut cependant bien dire que c’est la confrontation aux Jeux Olympiques de Paris en 1924 qui signe le véritable début des hostilités. Champions olympiques en titre, les Belges sont littéralement déchiquetés au stade de Colombes par les Suédois sur le score de 8-1 le 31 mai 24! “Cet ahurissant et incroyable résultat a plongé la Belgique sportive dans une consternation indescriptible”, lisait-on dans Les Sports Illustrés au lendemain de cet affront. Cette défaite constitue la plus grosse déception sportive enregistrée par la Belgique. Rien ne saurait lui être comparable, ni l’échec, jadis, des rameurs gantois à Henley, ni la perte du dernier Tour de France, ni la défaite de Wyns par Criqui.”
Il fallut attendre près de trente ans pour savourer la revanche. En éliminatoire de la Coupe du Monde 54, les Diables surprennent à deux reprises leurs homologues suédois (3-2 et 2-0). Le 28 mai 53, pourtant, au Rasunda Stadion de Stockholm, la Belgique est menée 2-0 après 26 minutes. Puis, sous la baguette du chef d’orchestre Coppens, l’équipe belge se réveille et inscrit trois buts par Anoul, Straetmans et Lemberechts: “La couverture Gormlie a étouffé le rouleau compresseur suédois”, titrait La Dernière Heure le lendemain. Lors du match retour, cinq mois plus tard à Bruxelles, Coppens et Mees règlent la note.
Toujours en phase qualificative de Coupe du Monde, les deux nations se retrouvent avant le Mundial 62 au Chili. Vice-champions du monde en titre, les Suédois, conduits par les Gren, Nordhal et Liedholm, parviennent à se défaire assez aisément (double 2-0 à la clé) d’une équipe belge où, aux côtés, de Hanon, Lippens, Jurion, et Stockman, un certain Paul Van Himst affûte ses premières armes, puisque Polleke livre le premier de ses 81 matches internationaux à Stockholm le 19 octobre 60...

Lire Aussi...
Comment gérer le forfait de Stefan Schwarz? (suite)
Des Jeux de Paris aux débuts de Van Himst... (suite)
Andersson et Hedman: L’ancienne et la nouvelle génération (suite)
Les Equipes
Allemagne
Angleterre
Belgique
Danemark
Espagne
France
Italie
Norvège
Pays-Bas
Portugal
Roumanie
Slovénie
Suède
Aellbaeck Marcus
Alexandersson Niclas
Andersson Andreas
Andersson Daniel
Andersson Kennet
Andersson Patrick
Asper Mattias
Bjorklund Joachim
Gustafsson Tomas
Hedman Magnus
Kihlstedt Magnus
Larsson Henrik
Ljungberg Fredrik
Lucic Teddy
Mellberg Olof
Mild Hakan
Mjallby Johan
Nilsson Roland
Osmanovski Yksel
Petersson Jörgen
Sundgren Gary
Svensson Magnus
Tchéquie
Turquie
Yougoslavie
Les Arbitres
Benkö Günter
Collina Pierluigi
Dallas Hugh
El Gandour Ghamal
Frisk Anders
Jol Dick
Manuel Melo Pereira Vitor
Maria Garcia Aranda José
Meier Urs
Merk Markus
Milton Nielsen Kim
Poll Graham
Veissière Gilles
Lire nos dossiers
Statistiques
DH
Allemagne Angleterre Belgique Danemark Espagne France Italie Norvège Pays-Bas Portugal Roumanie Slovénie Suède Tchéquie Turquie Yougoslavie

© La Dernière Heure / Les Sports (contactez-nous)
Dessins: © Turk & de Groot / Le Lombard (E.D.L.-B&M s.a.)
Développé par le Studio Wanadoo