Retour à la page d'accueil Euro2000 Retour à la page d'accueil DHnet
Programme & Calendrier
Wanadoo
DH
 Sports > Euro 2000 / Les Acteurs / Belgique
Les Acteurs
Belgique (Groupe B)

Abécédaire de l'Euro 2000 (06/07/2000)
D'avertissementsà Zidane et Zoff

A comme avertissements. 127 cartons jaunes ont été distribués soit une moyenne de 4,1 par match. C'est mieux qu'à l' Euro 96: 158 avertissements avaient été distribués (soit 5,09 cartons par match). Il y a eu 10 exclusions.

B comme but. 85 buts ont été marqués soit une moyenne de 2,74 buts par match. C'est le record dans un Euro à 16 équipes. C'est l'Euro 84 en France qui détient la plus forte moyenne de buts marqués avec 2,86 par match (43 buts en 15 matches) mais il n'y avait que huit équipes participantes.

C comme Collina. Pierluigi Collina, l'arbitre italien, a incarné les valeurs de la Fifa et de l'Uefa: respect total du directeur de jeu, peines très lourdes lorsqu'il y a des contestations (ex: Portugal).

D comme décevants Diables. La Belgique restera dans l'histoire de l' Euro comme le premier pays (co)organisateur éliminé dès le premier tour.

E comme Espagne. Cette équipe reste la championne des matches en phase préliminaire. Mais comme trop souvent, elle échoue en phase finale.

F comme France. Demi-finaliste de l' Euro 96, championne du monde en 1998, vainqueur de l' Euro 2000: la France est bien la meilleure au monde depuis cinq saisons et elle réalise un doublé Mondial - Euro historique.

G comme gardien. Comme toujours, il y a les héros et les parias. Dans la seconde catégorie, on retrouve De Wilde et Molina, l'Espagnol, auteurs de belles bourdes. Dans la première, les deux gardiens finalistes. Francesco Toldo, le gardien de l'Italie, qui arrête un penalty et deux tirs au but en demi-finale face aux Pays-Bas. Le Français Fabien Barthez a souvent réalisé des arrêts décisifs, comme celui sur la tête du Portugais Abel Xavier en demi-finales à la dernière minute du temps réglementaire.

H comme hooligans. Ils ont jeté un voile noir sur cette compétition après les incidents du 17 juin à Charleroi.

I comme Italie. En dépit d'un jeu limité mais réaliste, l'Italie est revenue au plus haut niveau malgré son échec en finale.

J comme jeu. Le jeu offert par les seize équipes lors de cet Euro a été agréable souvent alerte, la plupart des équipes se sont basées sur un esprit offensif. La moyenne de buts (2,74 par match) illustre cette tendance.

K comme Kluivert. Meilleur buteur de la compétition avec 5 buts, à égalité avec le Yougoslave Savo Milosevic. Auteur d'un triplé contre la Yougoslavie.

L comme Luis Figo. Son immense classe a été reconnue au plus haut niveau. A la lutte avec Thierry Henry et Zinedine Zidane pour devenir le meilleur joueur du tournoi.

M comme Milosevic. L'attaquant yougoslave a été meilleur buteur de la compétition (5) avec le Néerlandais Patrick Kluivert. Il a marqué à chaque match, dont un doublé face à la Slovénie.

N comme la Norvège. Trois matches, un but marqué (Iversen), et puis s'en va.

O comme Okan. Le joueur a marqué le premier but turc dans une phase finale. Contre l'Italie à Arnhem.

P comme Portugal ou Pays-Bas. Le Portugal a été l'équipe révélation de ce tournoi avec un jeu qui a séduit. En revanche, la demi-finale contre la France a montré un visage moins séduisant de cette formation. Les Pays-Bas, malgré une élimination en demi-finales, restent la seule équipe invaincue de cet Euro.

Q comme quadruplé . Celui attribué au Néerlandais Patrick Kluivert pendant quelques minutes lors du quart de finale face à la Yougoslavie. A la fin du match, Kluivert reconnaîtra qu'il en a mis seulement trois. Son honnêteté lui vaut le prix du fair-play.

R comme Roumanie. Cette équipe, quart de finaliste et éliminée par l'Italie, a joué son meilleur match sans Gheorghe Hagi contre l'Angleterre (3-2). Hagi a confirmé sa retraite internationale.

S comme spectateurs. 1.105.680 (estimation) spectateurs ont assisté à l' Euro, soit une moyenne de 34.021 spectateurs par match.

T comme Turquie. Cette équipe a marqué en phase finale d'un Euro son premier but lors du premier match, son premier point lors du deuxième et a signé sa première victoire lors du troisième, se qualifiant pour la première fois pour les quarts de finale.

U comme unanimité. Le jury de l'Uefa a indiqué à l'unanimité que le plus beau match du tournoi avait été Portugal - Angleterre (3-2) le 12 juin à Eindhoven.

V comme victime. La République tchèque, malgré un jeu innovant et varié, a été éliminée dès le premier tour. Elle a été la victime du tirage au sort qui l'avait placée dans le groupe D avec les Pays-Bas, la France et le Danemark.

W comme Wiltord. Sylvain Wiltord a offert aux Français les prolongations en finale en marquant à la 94e minute du temps réglementaire, Trezeguet leur a offert le titre à la 103e.

X comme Xavier Abel. Le défenseur portugais a écopé de 9 mois de suspension pour avoir contesté la décision de l'arbitre assistant, le Slovaque Igor Sramka, lors de la demi-finale contre la France à Bruxelles.

Y comme Yougoslavie. Cette équipe a été fidèle à sa réputation: truqueuse et charmeuse, mais elle a craqué en quart de finale face aux Pays-Bas (6-1).

Z comme Zidane et Zoff. Zinedine Zidane a illuminé cette compétition. Dino Zoff a redonné confiance à la Squadra Azzurra malgré la défaite en finale.

Nizet Pierre

Lire Aussi...
Un été endiablé? (suite)
Abécédaire de l'Euro 2000 (suite) 06/07/2000
Comment rejoindre le stade Roi Baudouin samedi (suite) 09/06/2000
Les Diables Rouges, de A à Z (suite) 02/06/2000
La famille royale présente (suite) 23/05/2000
Les Equipes
Allemagne
Angleterre
Belgique
Clement Philippe
De Bilde Gilles
De Vlieger Geert
De Wilde Filip
Deflandre Eric
Goor Bart
Hendrikx Marc
Herpoel Frederic
Leonard Philippe
Mpenza Emile
Mpenza Mbo
Nilis Luc
Peeters Jacky
Staelens Lorenzo
Strupar Branko
Valgaeren Joos
Van Kerckhoven Nico
Van Meir Eric
Vanderhaeghe Yves
Verheyen Gert
Walem Johan
Wilmots Marc
Danemark
Espagne
France
Italie
Norvège
Pays-Bas
Portugal
Roumanie
Slovénie
Suède
Tchéquie
Turquie
Yougoslavie
Les Arbitres
Benkö Günter
Collina Pierluigi
Dallas Hugh
El Gandour Ghamal
Frisk Anders
Jol Dick
Manuel Melo Pereira Vitor
Maria Garcia Aranda José
Meier Urs
Merk Markus
Milton Nielsen Kim
Poll Graham
Veissière Gilles
Lire nos dossiers
Statistiques
DH
Allemagne Angleterre Belgique Danemark Espagne France Italie Norvège Pays-Bas Portugal Roumanie Slovénie Suède Tchéquie Turquie Yougoslavie

© La Dernière Heure / Les Sports (contactez-nous)
Dessins: © Turk & de Groot / Le Lombard (E.D.L.-B&M s.a.)
Développé par le Studio Wanadoo