Retour à la page d'accueil Euro2000 Retour à la page d'accueil DHnet
Programme & Calendrier
Wanadoo
DH
 Sports > Euro 2000
Les Matches
Italie - Pays-Bas (détail)

La Mark de confiance

Iuliano ou l'image de la tranquillité qui berce la Squadra

ENVOYÉ SPÉCIAL AUX PAYS-BAS DANIEL STRIANI

AMSTERDAM Dans ce clan azzurro qui, depuis son arrivée en terre belgo-néerlandaise, a vécu au rythme de la dualité Francesco Totti - Alessandro Del Piero, qui s'est trouvé un métronome en la personne de Stefano Fiore, qui a su revigorer Filippo Inzaghi en phase offensive, qui a été outillé comme il se doit dans l'entrejeu par Demetrio Albertini, qui loue le comportement de Francesco Toldo, digne remplaçant de Gianluca Buffon, ou qui passe son temps à tresser des lauriers à Fabio Cannavaro et à Alessandro Nesta pour leur brillance défensive, l'image véhiculée par Mark Iuliano a quelque chose de transparent, comme si l'anonymat le disputait à la tranquillité. Et pourtant.
Monté au jeu après une heure contre la Turquie lors du premier rendez-vous à Arnhem, à un moment franchement délicat puisque les Turcs venaient d'égaliser, le stoppeur de la Juventus n'a, depuis, plus décollé du onze de base. Il a beau ne pas être tape à l'oeil dans ses interventions, il n'en demeure pas moins d'une sobriété et d'une rigueur absolues.
"J'ai la faiblesse de croire que si Dino Zoff m'a reconduit à chacune de nos sorties, c'est parce que je dégageais, à ses yeux, l'assurance nécessaire."
Une Mark de confiance évidente que l'intéressé a tout fait pour mériter. Tiens: à propos de Mark, comment ce prénom pour le moins inusuel en Italie lui a été choisi par ses parents voici vingt-six ans? "En fait, un an avant ma naissance, le nageur Mark Spitz avait raflé sept médailles d'or aux Jeux Olympiques de Munich et il eut aussi le don de compter mon père parmi ses plus fervents sympathisants!"
Ce crochet par le passé nominatif opéré, il serait sot de penser que Mark Iuliano s'est embarqué vers l'Euro 2000 sans background. A la Juve depuis 1996, ce Calabrais d'origine a déjà remporté deux titres nationaux, disputé plus de trente matches européens, dont vingt-six rien qu'en Ligue des Champions, et perdu deux finales de Champions'League, dont la deuxième, en mai 98, face au Real Madrid. Où ça? On vous le donne en mille : à l' ArenA d'Amsterdam!
"J'espère que cette enceinte me portera plus de chance ce jeudi soir", sourit-il. "Nous n'avions pas besoin du très large succès qu'elle a obtenu contre la Yougoslavie pour mesurer la valeur de la Hollande. Mais bon : sans vouloir dénigrer les défenseurs slaves, notre arrière-garde dégage plus de consistance. On joue un autre type de musique ! Patrick Kluivert est un très grand attaquant, c'est sûr, mais dimanche dernier, il arrivait devant le but avec une facilité déconcertante. Il pourra, qu'il ne se fasse pas d'illusions, oublier celle-ci dans quelques heures!"
L'avertissement est lancé. Mark Iuliano le rend plus fort encore en étalant les atouts de la Squadra Azzurra : "Cette Italie n'est pas conçue pour spéculer. Nous ne nous alignerons pas à l'ArenA pour rester calés derrière et attendre. Nous allons souffrir, mais c'est dans la logique des choses quand on croise sur sa route une équipe aussi douée techniquement que les Pays-Bas. Mais que les Oranje ne pensent pas un seul instant qu'on va laisser leur secteur défensif inactif pendant nonante minutes, d'autant plus qu'ils me semblent, justement, moins rigoureux derrière."
Mark Iuliano le jure : il aurait payé de sa poche pour être de la partie ce soir. "Vous imaginez, dès lors, le plaisir que je vais prendre. Il est double car nous formons un bloc soudé au plan psychologique. Depuis un mois, je n'ai entendu personne se lamenter sur son sort. Voyez l'exemple que donne Alessandro Del Piero. Il résume notre état d'esprit. Et derrière celui-ci, il y a la magie d'un homme: Dino Zoff."
Qui, trente-deux ans après avoir défendu les filets de l'Italie en finale de l' Euro 68, pourrait fort bien disputer en tant que sélectionneur celui du nouveau millénium.

Avant Le Match
LES NOYAUX (suite)
Overmars veut écrire l'Histoire comme la génération 88 (suite)
La Mark de confiance (suite)
Après Le Match
Le Catenaccio des Azzurri a eu raison de la générosité des Oranje (suite)
Prévisions
Pendant toute la durée du tournoi, et au fur et à mesure où de nouveaux résultats tombent, vous pouvez tenter de prévoir la progression de chacune des équipes encore en compétition.
Faites vos prévisions!
Statistiques
Meilleurs Buteurs
Cartes Jaunes
Cartes Rouges
Goals par match
Déjà Joués
France - Italie
Italie - Pays-Bas
Portugal - France
Espagne - France
Pays-Bas - Yougoslavie
Roumanie - Italie
Portugal - Turquie
Danemark - Tchéquie
France - Pays-Bas
Slovénie - Norvège
Yougoslavie - Espagne
Angleterre - Roumanie
Portugal - Allemagne
Turquie - Belgique
Italie - Suède
Norvège - Yougoslavie
Slovénie - Espagne
Angleterre - Allemagne
Roumanie - Portugal
Danemark - Pays-Bas
Tchéquie - France
Suède - Turquie
Italie - Belgique
Yougoslavie - Slovénie
Espagne - Norvège
Portugal - Angleterre
Allemagne - Roumanie
Pays-Bas - Tchéquie
France - Danemark
Belgique - Suède
Italie - Belgique
EA Sports: Donnons un coup de pouce aux Diables Rouges
Lire nos dossiers
DH
Allemagne Angleterre Belgique Danemark Espagne France Italie Norvège Pays-Bas Portugal Roumanie Slovénie Suède Tchéquie Turquie Yougoslavie

© La Dernière Heure / Les Sports (contactez-nous)
Dessins: © Turk & de Groot / Le Lombard (E.D.L.-B&M s.a.)
Développé par le Studio Wanadoo