Retour à la page d'accueil Euro2000 Retour à la page d'accueil DHnet
Programme & Calendrier
Wanadoo
DH
 Sports > Euro 2000 / Nos Diables
Nos Diables
Tout pour être un grand

Luc Nilis sait parfaitement ce que signifie le mot pression. Au plus haut niveau depuis plus de dix ans, le Limbourgeois a appris à gérer celle-ci, à la positiver, à en faire une alliée plus qu'une ennemie. "C'est une des clés si on veut percer au niveau international", explique-t-il. "Si on n'y parvient pas, il y a de quoi devenir fou".
Cette longue expérience des moments chauds, l'ex-Anderlechtois la partage volontiers avec ses cadets. En équipe nationale, Emile Mpenza est un de ses élèves les plus assidus. Et, visiblement, le bonhomme apprend vite.
"Une pression importante reposait sur les épaules de chacun d'entre nous avant la rencontre de samedi", observe le futur attaquant d'Aston Villa. "Mais celle que devait supporter Emile était plus grande encore: tout le monde s'attendait à ce qu'il fasse un grand match, tout le monde espérait de lui qu'il fasse la différence contre les Suédois. Il a su gérer ce stress de manière étonnante. Non content de livrer une excellente prestation d'ensemble, il a aussi inscrit un but superbe et important. Cela devrait le libérer pour la suite, lui donner des ailes. Il sait, désormais, qu'il peut aussi briller lors de matches à grand enjeu."
L'admiration que porte Luc Nilis au cadet des Mpenza est sincère. Elle se double d'une complicité évidente. Mais le Limbourgeois est bien placé pour savoir qu'il ne faut pas aller trop vite en besogne et placer, tout de suite, Emile sur un piédestal. L'ex-Standardman a encore du chemin à accomplir avant de pouvoir parler, d'égal à égal, avec un Thierry Henry qui a brillé de mille feux dans la constellation française dimanche soir, à Bruges.
"Et dire qu'ils ont le même âge", sourit Lucky Luc. "Ceci dit, s'il est vrai qu'Emile n'a pas encore atteint le niveau qui est celui du Français, il ne doit pas pour autant croire que cela lui est impossible. Son potentiel est énorme et commence seulement à s'exprimer. Henry a eu la chance d'évoluer, très tôt, dans une équipe de pointe d'un championnat très relevé. Il a, ensuite, fait connaissance avec la rigueur du football transalpin avant d' éclater outre-Manche, au sein d'une formation qui fait partie du gratin européen. L'équipe dans laquelle on joue, le niveau des adversaires que l'on rencontre chaque semaine influencent beaucoup la vitesse à laquelle on peut franchir les échelons du succès. Emile découvre seulement le plus haut niveau. A Schalke, toutes les conditions semblent réunies pour lui permettre de s'affirmer et, probablement, d'attirer le regard de formations plus huppées encore."
Gageons que l'élève appréciera le compliment.

Pierre Nizet

Lire Aussi...
Un Belge en demi-finales au stade Roi Baudouin! (suite) 28/06/2000
Pour Waseige, l'Euro 2000, c'est la SuperLeague (suite) 26/06/2000
Philippe Léonard se rebiffe (suite) 24/06/2000
Waseige peut être tranquille (suite) 22/06/2000
Waseige reprendra les mêmes au Mondial (suite) 21/06/2000
De Wilde sera suspendu deux matches (suite) 21/06/2000
Les regrets sont éternels (suite) 20/06/2000
Ah! ce but annulé... (suite) 20/06/2000
Les Diables sous la loupe (suite) 20/06/2000
Quelle est l'équipe la plus séduisante de l'Euro? (suite) 19/06/2000
Luc Nilis débutera contre la Turquie! (suite) 18/06/2000
Des Turcs sans voix (suite) 18/06/2000
Turquie: Denizli sous pression (suite) 17/06/2000
DIABLERIES (suite) 17/06/2000
Votez mesdames! (suite) 16/06/2000
Le sentiment positif de Lorenzo Staelens (suite) 16/06/2000
Waseige en avait rêvé... (suite) 16/06/2000
Hendrickx touché au genou (suite) 15/06/2000
Les Belges battent l'Entente du Sud en match amical (suite) 15/06/2000
Les Diables sous la loupe (suite) 15/06/2000
Robert Waseige est persuadé que la Belgique battra la Turquie en jouant comme cela! (suite) 15/06/2000
Eric Deflandre impressionne (suite) 15/06/2000
Eric Deflandre plébiscité (suite) 14/06/2000
Johan Walem analyse les Italiens (suite) 14/06/2000
Emile et miss Belgique (suite) 14/06/2000
Tout pour être un grand (suite) 13/06/2000
L'erreur est humaine (suite) 13/06/2000
Au bonheur de Bart Goor et d'Emile Mpenza (suite) 11/06/2000
Robert Waseige a apprécié la volonté de ses joueurs (suite) 11/06/2000
Heureusement pour Filip que le ridicule ne tue pas (suite) 11/06/2000
Consultez notre galerie de photos! (suite) 10/06/2000
Vous étiez plus de 50% à penser comme Waseige! (suite) 10/06/2000
Eric Van Meir ne veut pas être le maillon défaillant (suite) 08/06/2000
La Belgique contre Zwarte Leeuw devant un public limité (suite) 07/06/2000
La métamorphose de Gilles (suite) 07/06/2000
Joos Valgaeren est confiant (suite) 07/06/2000
Facile victoire des Diables contre Maasland (suite) 06/06/2000
De Wilde se testera ce mardi (suite) 06/06/2000
Waseige analyse le match de Copenhague (suite) 05/06/2000
Les réactions des Diables après Danemark - Belgique (suite) 05/06/2000
18% de nos surfeurs avaient pronostiqué 2-2! (suite) 03/06/2000
Les Diables Rouges, de A à Z (suite) 02/06/2000
Belgique - Turquie en musique (suite) 31/05/2000
Guy Thys: le coach fédéral idéal a 60 ans (suite) 31/05/2000
La longue remontée de Frédéric Herpoel (suite) 31/05/2000
Les Diables vus à toute vitesse (suite) 25/05/2000
Dix millions de sponsoring (suite) 24/05/2000
Matches Amicaux
Belgique - Pays-Bas
Belgique - Portugal
Italie - Belgique
Angleterre - Belgique
Belgique - Maroc
Pays-Bas - Belgique
Belgique - Finlande
Corée du Sud - Belgique
Japon - Belgique
Pérou - Belgique
Roumanie - Belgique
Belgique - Egypte
Belgique - Bulgarie
Belgique - Tchéquie
Grèce - Belgique
Chypre - Belgique
Luxembourg - Belgique
Dans le rétro
1994 - 1996
1990 - 1992
1986 - 1988
1982 - 1984
1978 - 1980
1974 - 1976
1970 - 1972
1966 - 1968
1962 - 1964
DH
Allemagne Angleterre Belgique Danemark Espagne France Italie Norvège Pays-Bas Portugal Roumanie Slovénie Suède Tchéquie Turquie Yougoslavie

© La Dernière Heure / Les Sports (contactez-nous)
Dessins: © Turk & de Groot / Le Lombard (E.D.L.-B&M s.a.)
Développé par le Studio Wanadoo