Retour à la page d'accueil Euro2000 Retour à la page d'accueil DHnet
Programme & Calendrier
Wanadoo
DH
 Sports > Euro 2000 / Nos Diables
Nos Diables
L'extraordinaire come-back de Van Himst
1970 - 1972

Paul Van Himst, suivi par son ami et équipier Wilfried Puis, claqua la porte de l’équipe nationale après le Mundial mexicain de 1970. Sa bouderie fut cependant de courte durée. Il était là pour le premier match de qualification de l’Euro: 3-0 contre l’Ecosse à Sclessin, et trois buts de Van Himst. Le tandem Van Himst - Van Mœr fit merveille ce jour-là comme il allait encore le faire lors du match suivant, contre le Portugal, au Parc Astrid. Les Diables rouges alignèrent une merveilleuse série de six victoires d’affilée, au cours de laquelle Raymond Gœthals prit d’énormes risques de sélection, et notamment celui d’appeler Hanon, Martens et Piot qui n’étaient pas titulaires dans leur club. Ce fut, pour le gardien du Standard, le début d’une carrière fabuleuse. Il fut notamment l’artisan d’une prestation exceptionnelle contre l’Italie, à San Siro, en quart de finale. Au retour, la paire Van Himst- Van Mœr fit le reste: le tenant du titre était éliminé!

La médaille de bronze
La phase finale se déroulait en Belgique. Une phase finale réduite, il est vrai, à sa plus simple expression à l’époque, puisqu’elle se réduisait aux demi-finales, au match pour la troisième place et, bien sûr la finale.
La Belgique avait le choix des stades, mais n’en profita pas. En envoyant les Diables rencontrer l’Allemagne à Deurne, la commission technique faisait le jeu des Allemands, soutenus par plus de trente mille supporters, alors que le public anversois ne soutint guère les Diables. Malgré cela, c’est d’extrême justesse que les Belges, privés de Van Mœr qui avait eu la jambe cassée en quart de finale, s’inclinèrent en fin de compte.
Ils se consolèrent avec la médaille de bronze, arrachée à Sclessin, dans l’indifférence générale, aux dépens des Hongrois. Mais ils auraient bien mérité celle d’argent car ils avaient infiniment mieux résisté aux vainqueurs allemands que les finalistes soviétiques ne le firent en finale, au Heysel.

Et Raymond Goethals arriva... le tournant décisif
L’année 1970 marqua un tournant dans l’histoire des Diables Rouges. Jusque là, en phase finale d’une compétition internationale, Coupe du Monde ou championnat d’Europe, ils n’avaient réussi qu’à prendre un seul point, contre les Anglais, à Bâle, en 1954. On citera, pour mémoire, le titre olympique de 1920, à une époque où le football n’en était qu’à ses premiers balbutiements. D’une façon générale, jusqu’en 1970, les Belges étaient, surtout, les champions des matches amicaux.
Que s’était-il passé depuis l’édition précédente du championnat d’Europe? L’Union belge désigna, pour la première fois, un coach qui était à la fois entraîneur et sélectionneur. Cet homme était Raymond Gœthals, et il révolutionna le monde du football belge.
Avec un accompagnement très peu professionnel, il réussit à se qualifier pour le Mundial mexicain de 1970, au détriment de la Finlande, la Yougoslavie et l’Espagne. Sur sa lancée, il réussit un parcours spectaculaire dans le championnat d’Europe qui suivit. Ce fut le tournant décisif de l’histoire de notre football.

Leur parcours
Quarts de finale
Italie 0-0 Belgique
Belgique: Piot (Standard), Heylens (Anderlecht), Thissen (Standard), Vandendaele (FC Bruges), Mertens (Racing-White), puis Dolmans (Standard), Van Moer (Standard), J.Verheyen (Anderlecht), Dockx (Anderlecht), Semmeling (Standard), Van Himst (Anderlecht) et Lambert (FC Bruges)

Belgique 4-1 Italie
Belgique: Piot (Standard), Heylens (Anderlecht), Vandendaele (FC Bruges), Thissen (Standard), Dolmans (Standard), Dockx (Anderlecht), J.Verheyen (Anderlecht), Van Moer (Standard), puis Polleunis (St Trond), Semmeling (Standard), Lambert (FC Bruges) et Van Himst (Anderlecht)

Demi-finale
Belgique 2-2 Allemagne de l'Ouest
Belgique: Piot (Standard), Heylens (Anderlecht), Vandendaele (FC Bruges), Thissen (Standard), Dolmans (Standard), Dockx (Anderlecht), J.Verheyen (Anderlecht), Martens (Racing-White), puis Polleunis (St Trond), Semmeling (Standard), Van Himst (Anderlecht)


Tour préliminaire
Belgique 4-0 Danemark
Belgique: Piot (Standard), Heylens (Anderlecht), Dewalque (Standard), Jeck (Standard), Thissen (Standard), puis Verheyen (Beerschot), Carteus (FC Bruges), Vandendaele (FC Bruges), Thio (FC Bruges), Devrindt (PSV) et Lambert (FC Bruges)


Belgique 6-0 Ecosse
Belgique: Piot (Standard), Heylens (Anderlecht), Dewalque (Standard), Plaskie (Anderlecht), Thissen (Standard), Van Moer (Standard), Vandendaele (FC Bruges), Semmeling (Standard), Depireux (Standard), Van Himst (Anderlecht) et Denul (Lierse)

Belgique 6-0 Portugal
Belgique: Piot (Standard), Heylens (Anderlecht), Dewalque (Standard), Plaskie (Anderlecht), Thissen (Standard), Van Moer (Standard), Vandendaele (FC Bruges), Semmeling (Standard), puis Thio (FC Bruges), Lambert (FC Bruges), Van Himst (Anderlecht) et Denul (Lierse)


Danemark 1-4 Belgique
Belgique: Piot (Standard), Heylens (Anderlecht), Vandendaele (FC Bruges), Plaskie (Anderlecht), Thissen (Standard), Verheyen (Beerschot), Dockx (Racing-White), Puis (Anderlecht), Semmeling (Standard), Devrindt (PSV) et Van Himst (Anderlecht)


Ecosse 1-0 Belgique
Belgique: Piot (Standard), Heylens (Anderlecht), Dewalque (Standard), Stassart (Racing-White), Dolmans (Standard), Van Moer (Standard), puis Martens (Racing-White), Vandendaele (FC Bruges), Puis (FC Bruges), puis Lambert (FC Bruges), Semmeling (Standard), Devrindt (PSV), Van Himst (Anderlecht)


Portugal 1-2 Belgique
Belgique: Piot (Standard), Heylens (Anderlecht), Dewalque (Standard), Stassart (Racing-White), Dolmans (Standard), Dockx (Anderlecht), Vandendaele (FC Bruges), Martens (Racing-White), puis Puis (FC Bruges), Semmeling (Standard), Lambert (FC Bruges et Van Himst (Anderlecht)

Pour la troisième place
Belgique 4-1 Hongrie
Belgique: Piot (Standard), Heylens (Anderlecht), Vandendaele (FC Bruges), Thissen (Standard), Dolmans (Standard), Dockx (Anderlecht), J.Verheyen (Anderlecht), Polleunis (St Trond), Semmeling (Standard), Van Himst (Anderlecht) et Lambert (FC Bruges)


Matches Amicaux
Belgique - Pays-Bas
Belgique - Portugal
Italie - Belgique
Angleterre - Belgique
Belgique - Maroc
Pays-Bas - Belgique
Belgique - Finlande
Corée du Sud - Belgique
Japon - Belgique
Pérou - Belgique
Roumanie - Belgique
Belgique - Egypte
Belgique - Bulgarie
Belgique - Tchéquie
Grèce - Belgique
Chypre - Belgique
Luxembourg - Belgique
Dans le rétro
1994 - 1996
1990 - 1992
1986 - 1988
1982 - 1984
1978 - 1980
1974 - 1976
1970 - 1972
1966 - 1968
1962 - 1964
DH
Allemagne Angleterre Belgique Danemark Espagne France Italie Norvège Pays-Bas Portugal Roumanie Slovénie Suède Tchéquie Turquie Yougoslavie

© La Dernière Heure / Les Sports (contactez-nous)
Dessins: © Turk & de Groot / Le Lombard (E.D.L.-B&M s.a.)
Développé par le Studio Wanadoo